L'exposition généalogique organisée par le GAG en 2007

Cette exposition généalogique, qui était le prolongement de celle organisée les 28 et 29 octobre 2006 à la salle Scarantino de Six-Fours-les-Plages, s'était tenue au musée temporaire de la batterie du Cap Nègre du samedi 3 mars au lundi 18 juin 2007. L'entrée était gratuite de 14h00 à 17h00. Comme tous les musées de France, il était fermé le mardi.

expo 2007

Cette exposition avait pour thème "les quartiers de nos ancêtres". Un raccourci pour rendre hommage à tous ceux qui ont donné leur nom aux vieux quartiers de Six-Fours et qui s'appelaient Antelme, Audibert, Beaussier, Bernard, Cautelier, Chrestian, Corre, Curet, Denans, Estève, Estienne, Guigon, Guigou, Isnard, Julien, Lombard, Martinenq, Pascal, Pourquier, Talian et Vidal. Bien sûr les autres quartiers n'ont pas été oubliés puisque en cycle ininterrompu, un écran de télévision couplé avec un lecteur de DVD montrait sur fond musical 300 photos du Six-Fours d'antan.
Un histogramme permettait de situer dans le temps les généalogies étudiées. Plusieurs panneaux contenant les arbres généalogiques des familles six-fournaises citées étaient suspendus aux cimaises. L'ensemble était agrémenté de relevés du recensement de l'an IV de la république française, de photos du cadastre napoléonien de 1829 et de photos de rues ou de quartiers. Les habitants de Six-Fours qui avaient pris part à l'essor culturel, militaire, religieux et politique de notre ville ont été cités. Il y avait aussi de vieilles photos du village et aussi de personnages, d'écoliers et écolières que les anciens ont pu avec émotion identifier, et que commentait André Cruvelier, un conférencier bien connu des six-fournais et collectionneur de photos et cartes anciennes de notre commune.
Des objets de collection appartenant à des vieilles familles six-fournaises nous furent prêtées et exposées. Il s'agissait d'objets usuels employés dans la vie courante, objets artisanaux provenant aussi bien de la ferme que de l'industrie balbutiante. On pouvait y voir également des armes militaires tels que sabres de marine et révolvers, et des objets personnels tels que porte-plumes ou correspondances intimes. Des registres paroissiaux aux pages parcheminées, vieux de plus de trois siècles, et le plan cadastral de 1829 nous furent aussi prêtés par les archives municipales de la ville.
En fin de parcours, le "livre d'or", posé sur une table, était là pour recueillir les avis et les émotions des visiteurs.

article Var Matin

Nous avions voulu que cette exposition soit une fête visuelle et instructive pour les six-fournais. Le chiffre annoncé de 18.000 visiteurs montre, qu'avec le bouche à oreille, cette exposition a su retenir l'attention de nos concitoyens. Le succès de cette exposition a été à la hauteur de nos ambitions puisque la presse s'est fait l'écho de cette manifestation et n'a pas manqué d'éloge à son sujet. Le livre d'Or mis à la disposition des visiteurs a recueilli des milliers de témoignages de la part part d'hommes, de femmes et d'enfants, de personnes de tous âges et de toutes conditions, habitant la commune ou seulement de passage. Tous nous félicitent de cette initiative et nous encouragent à récidiver. Reste à trouver un thème qui attirera l'attention des futurs visiteurs !

retour